Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche Aller au pied de page

Article Trois LABs réunis pour construire des solutions de mobilité solidaire facilitant l’accès à l’emploi !

Roméo Diekmann Community manager du LAB de Pôle emploi

Objectif atteint pour les équipes des LABs Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur qui ont œuvré ensemble pour mener une réflexion commune sur trois territoires : mieux saisir les besoins des demandeurs d'emploi et leur faciliter l'accès à des solutions de mobilité solidaire en optimisant le partenariat entre Pôle emploi, le Groupe Renault et le Club Mobilité.

Dessin de bienvenue du facilitateur graphique Guillaume Danel

Le contexte

L’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi est fonction de leurs niveaux de compétences et de qualifications, mais aussi de leur capacité à pouvoir accéder aux opportunités d’emploi. Si la mobilité peut constituer un véritable « passeport vers l’emploi », elle peut également fragiliser les parcours et les trajectoires professionnelles des plus fragiles, qui disposent d’une capacité de déplacement limitée, pour des raisons matérielles, financières ou encore psycho-sociales.

Pôle emploi, le Groupe Renault et les partenaires du Club Mobilité sont engagés dans un accord de partenariat depuis 2017, dont l’objectif est d’acculturer le réseau Pôle emploi aux offres proposées par « Mobilize » et de faciliter l’accès des demandeurs d’emploi à des solutions de mobilité solidaire.

Pendant deux jours, une session #LAB réunit des demandeurs d’#emploi et des agents de @pole_emploi dans l’objectif de mieux saisir les #besoins de #mobilité de nos #usagers pour construire des #solutions efficaces et adaptées, et optimiser le recours des « offres Mobilize. » 🤝🚗 t.co/lnR1nOdbJX
Image

L’objectif de la session

45 participants, des demandeurs d’emploi et des agents de Pôle emploi (des agences et des structures), réunis pour mieux saisir les besoins de mobilité des demandeurs d’emploi, construire des solutions efficaces et adaptées, et optimiser le recours aux « offres Mobilize ».

Les résultats concrets qui découlent de la session

  • Des tests utilisateurs pour optimiser des interfaces web

L’objectif : établir un diagnostic des interfaces en ligne dans une démarche d’optimisation de l’expérience utilisateur. Les conseillers ont testé l’interface « Prescripteur » et les demandeurs d’emploi l’interface « Bénéficiaire », sur une base école élaborée par les sponsors. Ces tests ont permis aussi de nourrir la réflexion des participants lors de la session LAB.

  • Un état des lieux du dispositif des offres Mobilize

Les participants ont dressé un état des lieux des offres, du point de vue des usagers et des prescripteurs. Ils ont pu identifier des éléments de satisfaction, d’insatisfaction et des points d’amélioration pour les véhicules neufs en Location avec Option d’Achat (LOA) ou pour l’offre d’entretien/réparation de véhicules.

  • Un recueil des besoins concernant les offres Mobilize

L’objectif de la séquence était de formaliser les besoins des demandeurs d’emploi et des prescripteurs. Les participants ont pu élargir leur réflexion aux besoins identifiés en amont, pendant ou après la mobilisation du dispositif des offres Mobilize.

  • La recherche de solutions pour améliorer le dispositif actuel ou proposer des services alternatifs

L’état des lieux réalisé sur le dispositif et les besoins exprimés par les participants ont servi de base de réflexion pour une séquence d’idéation. Chaque sous-groupe a pu faire des propositions concrètes pour améliorer le dispositif actuel ou pour imaginer des solutions alternatives.

  • Le parcours idéal usagers et prescripteurs

Un parcours idéal a été réalisé par chaque sous-groupe en vue d’optimiser les interactions entre les différents acteurs, usagers, prescripteurs et Club Mobilité (Renault) avant, pendant et après la mobilisation de l’un des dispositifs par les usagers.

  • Des éléments de communication visant à promouvoir le dispositif Renault Mobilize

Les intervenants des kiosques d’inspiration

  • Chloé Bouquier, chargée de projets développement / ADIE : « Le microcrédit au service de la mobilité »
  • Mathieu Alapetite, directeur communication, partenariats et affaires publiques / Wimoov : « L’accompagnement vers une mobilité autonome, durable et responsable »
  • Harald Condé Piquer, responsable du développement / ECOV : « La voiture est un transport collectif »

Dessins / Facilitation graphique : Guillaume Danel – Codesign-it!

Carle Baldacci, direction des partenariats Pôle emploi | « Une matière précieuse pour aller plus loin. Bravo aux trois LABs qui ont relevé le défi avec brio. »

Anne, une participante | « Des idées émises qui semblent faciles à mettre en œuvre et facilitantes, il n'y a plus qu'à effectivement ! Chouette méthodologie. »

Sylvane Guilbert, Renault | « Objectifs atteints. Les pistes de solutions proposées ne sont pas complètement nouvelles, mais c’est très éclairant sur certains points : les attentes liées à la réduction des délais notamment ou celles concernant une meilleure communication. Mon expérience LAB en quelques mots : diversité, connexion, ébullition, espoir : des arguments pour poursuivre et prioriser nos actions d’optimisation du dispositif. »

Oussila, une participante | « Merci à toute l'équipe pour ces deux jours, ça a été très enrichissant. C'était très agréable et fructueux de participer avec vous. »

Marion Sertillange, Club Mobilité | « Dynamique, ludique, pertinent : les demandeurs d’emploi s’expriment ! Sur le fond : vision partagée sur une communication plus large attendue et besoin d’une plus grande lisibilité et visibilité du dispositif. Des éléments concrets et de l’espoir à la fin de cette session. »

Emmanuelle, une participante | « Dès qu'il y a Mobilize dans les Hautes-Alpes, je serai la première à en faire la promotion ! Comptez-sur moi. »

Fresque finale du facilitateur graphique Guillaume Danel

Et aussi ...