Mobilisons nos connaissances pour accélérer les recrutements (MIC)Inventer ensemble un parcours simple de passage à la retraite des demandeurs d’emploi (CNAV)Construire une communication efficace pour promouvoir l’Association Mondiale des Services Publics de l’Emploi (AMSEP)Ensemble, écrivons le prochain contrat social de Pôle emploi !Session en collaboration avec “Defense Mobilité”: Moi, militaire du rang, comment puis-je bénéficier de la bonne offre de services au bon moment ?Simplifions la vie des demandeurs d’emploi en situation de handicap et de leurs employeurs !Enrichissons l’accompagnement et l’animation de la formation au sein des campus de Pôle emploiServices RH et Emploi de demain: vous avez des idées ? Nous avons les données !Jeunes talents européens sans frontières et solidaires !Mieux cibler les petites entreprises et mieux répondre à leurs besoins

Construire une communication efficace pour promouvoir l’Association Mondiale des Services Publics de l’Emploi (AMSEP)

21 pays représentés : Canada, Australie, Pérou, France, Allemagne, Suède, Suisse, Belgique, Pays-Bas, Bosnie-Herzégovine, Cameroun, Sénégal, Mauritanie, Mali et Maroc.

Contexte

Les participants, responsables de la communication de pays membres de l’AMSEP (Association Mondiale des Services Publics de l’Emploi), se sont mobilisés durant deux jours afin de construire ensemble une communication efficace pour promouvoir l’AMSEP et de poser les jalons d’un réseau de communicants qui facilitent les échanges entre l’AMSEP et ses membres.

 

Objectifs

Comment promouvoir les échanges entre les services publics de l’emploi (SPE) et l’AMSEP ?

 

La session a permis de :

  • Réaliser un état des lieux des pratiques.
  • Connaître les besoins et les attentes spécifiques de chaque région.
  • Construire un plan d’action à court, moyen et long terme.

 

Temps forts

 

Les kiosques d’inspiration

 

Philippe Patry« La communication et les cinq sens » : Le linguiste a partagé son engagement dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap cognitif avec lesquelles il a développé une méthode en lien avec le langage sensoriel.

 

Jean-Michel Lucenay – « L’engagement collectif » : Epéiste plusieurs fois médaillé aux JO et aux championnats du monde. A travers son expérience de sportif de haut niveau, investi dans plusieurs préparations olympiques, il a démontré l’importance de la confiance mutuelle dans la conduite de projet.

 

Tony Brando« Le hub des communautés de la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP) » : Il a exposé un exemple de la création et de l’animation d’une plateforme collaborative regroupant 45 communautés et 6 000 agents des services publics.

 

Julie Zerlauth« La communication d’une organisation internationale » : L’UNICEF a illustré le positionnement stratégique unique et sa déclinaison régionale dans 138 pays qui repose sur le plus petit dénominateur commun : la protection des droits de l’enfant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séquence “Métanature”

 

 

 

 

Idéation en sous-groupes

Les participants proposent des idées pour développer de bonnes pratiques et faciliter les échanges d’expériences entre SPE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restitutions des travaux

  • Etat des lieux de l’intérêt à échanger entre SPE :

– S’enrichir et s’inspirer mutuellement ainsi que partager et mutualiser les bonnes pratiques et réalisations concrètes.

– S’appuyer sur des expertises et des expériences diverses et multiculturelles.

– Trouver des solutions efficaces et adaptées à des problèmes communs et partager ses difficultés.

– Créer des liens de coopération et d’assistance technique et stratégique.

– Partager ce qui ne marche pas afin de minimiser les risques et réduire certains coûts.

– Moderniser ses services et innover.

 

  • Les apports de l’AMSEP pour les SPE :

– Coordonner la politique et la stratégie commune.

– Valoriser leur travail.

– Mettre à disposition des outils interactifs de communication.

– Etre un point de contact privilégié.

– Équilibrer l’information.

– Optimiser ce qui existe ou créer quelque chose de nouveau et opérationnel.

 

  • Les solutions retenues par les sponsors :

– Formaliser un réseau de chargés de communication.
Exemple de plan d’action : Task force pour l’élaboration du document “missions réseau communication”.

– Faire évoluer le site web, sur le fond et sur la forme.
Exemple de plan d’action : e-mail d’information envoyé au réseau de l’AMSEP avec une première mise en production et présentation des étapes à venir.

– Organiser une enquête pilotée par l’AMSEP sur les moyens pour créer l’engagement.
Exemple de plan d’action : envoi d’emails invitant les membres à contribuer à l’enquête proposée.

 

  • Les actions concrètes proposées par les représentants des SPE :

– Restitution de l’activité en réunion de direction avec comme plat de résistance l’optimisation du site web en vue de le rendre plus attrayant, dynamique et accessible.

– Article en ligne sur l’intranet international pour valoriser le LAB AMSEP et rendre compte des premiers résultats, dont le chantier évolution du site web.

– Promouvoir en interne l’expérience et partager les grandes idées qui en ressortent.

 

 

Et la suite ?

Les solutions proposées par les participants vont être mises en oeuvre et les premiers résultats seront présentés lors du prochain conseil d’administration de l’AMSEP, qui aura lieu en novembre 2019.