billet blogger | Les aventuriers de l’innovation publique font escale au LAB de Pôle emploi !

Les aventuriers de l’innovation publique font escale au LAB de Pôle emploi !


aventuriers

Qui êtes-vous et d’où venez-vous ?
Pascale Spano : Je suis chargée de mission au sein de la Région Auvergne-Rhône-Alpes au sein d’une nouvelle direction Performance, relation et satisfaction des usagers. J’ai démarré ma carrière professionnelle à l’ANPE comme conseillère à l’emploi puis sur un poste transversal au CRDC (Centre Régional de Développement des Compétences). J’ai rejoint la fonction publique territoriale en 2007.
Edouard Chavane : Je travaille au sein de la mission Innovation de Bordeaux Métropole.
Auparavant, j’ai travaillé 5 ans au sein du service innovation du SGMAP (Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique) et avant cela j’avais travaillé plusieurs années dans un cabinet de conseil.


Comment êtes-vous devenus Aventuriers de l’innovation publique ?
Pascale Spano : J’ai répondu à l’appel à candidature lancé par la 27è région. Au départ c’était une démarche individuelle car je  suis persuadée que d’autres modes d’actions sont possibles dans nos administrations, même si notre travail au quotidien peut parfois nous en faire douter. Cet intérêt personnel croise aussi un intérêt professionnel car nous sommes à une période charnière dans la vie de notre collectivité : fusion des régions,  nouvel exécutif et  réorganisation des services. Une nouvelle direction se met en place, en charge de la performance et de la relation aux usagers. Tout est à construire au sein de cette direction. C’est le moment idéal pour découvrir de nouvelles pratiques innovantes et les essaimer au sein de ma collectivité.
Edouard Chavane : Je découvre depuis peu l’univers de l’administration territoriale. Participer aux Aventuriers de l’innovation publique était non seulement une opportunité de rencontrer d’autres acteurs de la fonction publique territoriale, mais surtout de puiser des idées en vue de la structuration de la toute jeune mission innovation de Bordeaux Métropole (janvier 2016).


Pourquoi avez-vous choisi de découvrir le LAB de Pôle emploi ?
Pascale Spano : Ayant précédemment travaillé à l’ANPE, j’étais intriguée par ce LAB dont je ne connaissais pas l’existence. J’étais intéressée par le fait de découvrir un lieu physique où l’on travaille différemment. Je me questionnais vraiment sur la façon dont on pouvait faire interagir tous les usagers, qu’ils soient internes et externes.

Edouard Chavane : J’avais rencontré il y a 2 ans des membres de l’équipe innovation de Pôle emploi lors de la semaine de l’innovation publique, et j’avais été agréablement surpris par les projets présentés. J’étais donc ressorti avec une image positive de ce que Pôle emploi pouvait réaliser en matière de projets innovants. Par ailleurs, Bordeaux Métropole lance conjointement avec d’autres administrations un laboratoire d’innovation publique. J’avais donc le souhait de visiter le laboratoire de Pôle emploi pour voir ce qu’un LAB mûr est susceptible de proposer en terme de méthodes, fonctionnement, ressources, projets, …


Est-ce que le LAB correspond à ce que vous vous étiez imaginé ?
Pascale Spano : J’ai été totalement bluffée par le lieu. A la fois par les locaux, mais aussi par la façon totalement originale de gérer les projets. J’ai maintenant une preuve tangible que l’on peut appréhender les choses de manière différente ! Cela bouscule totalement nos manières de faire traditionnelles. Au-delà du LAB, j’ai été impressionnée par la place réservée à l’innovation au sein de l’organisation globale de Pôle emploi.
Edouard Chavane : Le LAB est extrêmement bien pensé, structuré. C’est un lieu très agréable où tout est fait pour accueillir au mieux les participants. J’y ai découvert de nouveaux outils notamment numériques qui m’inspireront certainement pour la suite. Finalement, le LAB pourrait dans une certaine mesure préfigurer ce que pourrait être une agence Pôle emploi à  l’avenir en termes d’accueil, d’interactions, de gestion de l’espace, … J’ai hâte de découvrir le 18 novembre le tout nouveau LAB !


Avez-vous déjà visité d’autres LABs ? Si oui, en quoi celui-ci se distingue-t-il des autres ?
Pascale Spano : Je n’ai pas visité d’autre LAB. Lors de mes aventures avec la 27° région, j’ai visité la Mission innovation du Conseil départemental du Val d’Oise. Il ne s’agit pas d’un lieu dédié même si les méthodes d’approche ont certaines similarités avec le LAB Pôle emploi.
Edouard Chavane : Ce qui m’a le plus surpris finalement, c’est la place de l’innovation au sein de Pôle emploi. L’innovation y est portée, incarnée, elle est au cœur de Pôle emploi. On retrouve ainsi le terme « Innovons » dans la baseline du plan stratégique 2015-2020 ce qui est symboliquement fort : on utilise l’impératif pour parler d’innovation ! L’intrapreneuriat est également développé : les conseillers ont la possibilité de porter leurs idées jusqu’au bout au sein du LAB. C’est remarquable !


Comment définiriez-vous le LAB en un mot ?
Pascale Spano : Wahou !
Edouard Chavane :
Vital


Toute l’équipe du LAB remercie Pascale et Edouard pour leur intérêt, leur curiosité et leurs encouragements lors de leur venue le 13 octobre 2016 et leur souhaite une bonne continuation dans cette belle aventure !